You are here
Apple paie 38 milliards de dollars en impôts sur les envois de fonds à l’étranger Financement 

Apple paie 38 milliards de dollars en impôts sur les envois de fonds à l’étranger

   Apple a rapporté mercredi le soir du plan de haut niveau, y compris l’opportunité de rapatrier une partie substantielle de ses bénéfices détenus à l’étranger, en profitant de l’occasion que le gouvernement des États-Unis incite les entreprises à l’imposition préférentielle.

    Apple a déclaré que le remboursement d’une partie importante de son stationnement stationné à l’étranger de 252,3 milliards de dollars coûterait 38 milliards de dollars en obligations d’État.
    La société a également annoncé qu’elle investira 30 milliards de dollars dans l’économie américaine cette année et, dans les cinq prochaines années, elle investira plus de 350 milliards de dollars à la maison. Une partie de ce montant est consacrée aux augmentations de rachats et de dividendes.
    À cet égard, le Wall Street Journal a cité des opinions d’experts qui disaient qu’Apple avait investi une grande partie de son argent en dehors des États-Unis à long terme d’environ 200 milliards de dollars et qu’il était douteux qu’il le veuille.
    Apple promet également de créer 20 000 nouveaux emplois. Il y en a actuellement 84 000 aux États-Unis et 132 000 dans le monde.
    Certains analystes doutent qu’Apple augmentera ses employés de près d’un quart aux États-Unis. Selon eux, Apple est impliqué, entre autres, avec ceux qui sont impliqués dans la construction et l’exploitation du deuxième centre de nouvelles technologies d’Apple mercredi. L’emplacement exact du centre sera rendu public cette année.

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment