You are here
L’UE soutient en outre 50 millions d’euros pour lutter contre le terrorisme dans la région du Sahel         Union européenne Grand monde 

L’UE soutient en outre 50 millions d’euros pour lutter contre le terrorisme dans la région du Sahel      

Les dirigeants de l’UE ont redoublé leurs engagements antérieurs et a décidé de 50 millions d’euros (environ 15,5 milliards HUF) d’aide au profit des pays du Sahel pour mettre en place une force militaire commune pour lutter contre le terrorisme pour assurer – a déclaré Federica Mogherini, l’Union européenne (UE) étrangère et haut représentant pour la politique de sécurité à Bruxelles vendredi.

Mogherini lors d’une conférence de presse tenue après la conférence des donateurs de l’UE à Bruxelles a eu lieu en faveur de la mer Rouge, à la lisière sud du Sahara étend les pays du Sahel de l’océan Atlantique, le soutien des primes Union Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger ont été attribués par les partenaires internationaux s’élève désormais à 414 millions d’euros.
La Haute Représentante a souligné la nécessité de consacrer environ 500 millions d’euros au fonctionnement intégral de la force, à laquelle l’UE a accepté de contribuer à hauteur de 176 millions d’euros. Cela signifie que le montant qui manque encore devrait provenir des offres des États membres.
Europe espère soutenir une force militaire créée contribuer avec succès à la sécurité et la situation économique dans la région s’améliore, ce qui freinera les flux migratoires et empêcher la zone à servir de tremplin pour menacer l’Europe des attaquants djihadistes – at-il souligné.
On estime que les pays concernés installeront et installeront des unités militaires de patrouille de 5 000 personnes qui nettoieront et contrôleront les zones supervisées par des militants locaux et des groupes terroristes. Leurs activités couvrent également le contrôle des itinéraires d’immigration clandestine afin d’éliminer la contrebande d’êtres humains.
Le Premier ministre italien Paolo Gentiloni a déclaré après la réunion que l’Union européenne a des tâches clés dans la région pour lutter contre le terrorisme et la migration. Il a également appelé à poursuivre les travaux visant à stabiliser la situation politique et sécuritaire en Libye, ce qui influence essentiellement l’évolution des périls européens.
La chancelière allemande Angela Merkel a souligné que le développement d’un partenariat plus étroit avec les pays de la région est une condition préalable au renforcement de la sécurité européenne. Cela sera complété par le bonus de l’UE, qui aidera également à lutter contre le terrorisme qui aidera à lutter contre la migration illégale grâce à la création d’unités militaires. Chaque État membre devrait participer aux efforts de l’UE auxquels l’Allemagne a l’intention de contribuer à hauteur de 1,7 milliard d’euros pendant la période de subvention aux cinq pays concernés.
Le président français Emmanuel Macron a assuré les États membres de leur plein engagement aux efforts de l’UE et les pays de la région du Sahel à soutenir leur action contre la menace djihadiste.
Selon des sources diplomatiques, la France envisage d’annoncer une contribution de 1,2 milliard d’euros pour les cinq prochaines années dans la région.

Source: MTI / Image: origo.hu /

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment