You are here
M. Brexit – Le député de M. Barnier informera les représentants des vingt-deux heures de l’après-midi de l’évolution de la situation Brexit 

M. Brexit – Le député de M. Barnier informera les représentants des vingt-deux heures de l’après-midi de l’évolution de la situation

Michel Barnier, Haut représentant de l’Union européenne pour le Brexit, informera les représentants des autres États membres des derniers développements du processus de sortie du Royaume-Uni mercredi après-midi.

Margaritisz Skinas, porte-parole de la Commission européenne, a annoncé que Sabine Weyand informerait les représentants des vingt-deux sur l’état des négociations tout au long de la journée.
Lors d’une conférence de presse, le porte-parole n’est pas entré dans les détails et n’a pas confirmé que le projet de texte de l’accord sur la résiliation de l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union britannique était bel et bien achevé, indiquant qu’il y avait “des cas en cours” à Londres et à Bruxelles, dès que possible.
La première ministre Theresa May a convoqué un cabinet extraordinaire pour l’après-midi. S’il parvient à obtenir le soutien de son gouvernement et si les autres États membres ne s’opposent pas à un projet de “niveau technique”, Barnier pourrait déjà constater mercredi que des progrès suffisants ont été accomplis dans le cadre d’un extraordinaire Brexit UE convoquer. Toutefois, selon les experts, ce n’est pas aussi sûr que les difficultés de politique intérieure de la Grande-Bretagne.
Auparavant, le sommet extraordinaire de ce week-end avait pour but de conclure le contrat de sauvetage de la Grande-Bretagne après l’échec de la réunion du mois dernier, mais le processus étant dans l’impasse, les parties ont convenu de ces plans. Une nouvelle date possible, mentionnée par beaucoup, est le 25 novembre.
Selon des informations parues dans la presse, les détails concrets de l’accord convenu – environ 500 pages – ne sont pas encore connus, et le texte ne précise pas non plus quelles propositions de solution sont incluses dans le problème du contrôle des frontières d’Irlande du Nord en tant que principal point litigieux.

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment