You are here
A Bruxelles, la semaine prochaine, les ministres des Affaires étrangères britannique, français, allemand et iranien se rencontreront        Union européenne 

A Bruxelles, la semaine prochaine, les ministres des Affaires étrangères britannique, français, allemand et iranien se rencontreront     

Selon Federica Mogherini, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, trois pays signataires de l’accord et le ministre iranien des Affaires étrangères, a déclaré vendredi le service diplomatique de l’Union européenne.

Mogherini a déjà déclaré mardi: l’Union européenne reste engagée à maintenir un accord nucléaire avec l’Iran. Le Haut Représentant a pressé les autres membres de la communauté internationale de maintenir le traité multilatéral signé en 2015, qui est essentiel à la sécurité du Moyen-Orient, de l’Europe et du monde, malgré le retrait des Etats-Unis.
Il a souligné que lors des inspections de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ces dernières années, il a réaffirmé que la République islamique respectait ses engagements et a ajouté que tant que cela resterait, l’Union européenne persiste dans la pleine mise en œuvre de l’accord.
L’Iran a accepté en 2015 la médiation de l’UE avec les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Chine, la Russie et l’Allemagne pour limiter son programme nucléaire pendant au moins dix ans en contrepartie d’une élimination progressive de la plupart des sanctions. Donald Trump l’a attaqué à plusieurs reprises pendant sa campagne électorale et, mardi, il a finalement annoncé la sortie de son pays du traité, affirmant qu’il ne pouvait empêcher Téhéran de développer des armes nucléaires. Il a également signé un décret sur le rétablissement des sanctions américaines contre l’Iran.

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment