You are here
La CSU a obtenu le plus grand nombre de voix, mais a perdu l’essentiel de l’élection bavaroise Union européenne 

La CSU a obtenu le plus grand nombre de voix, mais a perdu l’essentiel de l’élection bavaroise

L’Union chrétienne sociale (CSU) a recueilli le plus grand nombre de voix, mais a perdu l’essentiel de l’élection du législateur provincial bavarois (Landtag) à l’aube officielle publiée lundi matin.

Lors des élections de dimanche, la CSU a obtenu les résultats les plus faibles depuis près de soixante-dix ans, mais reste de loin la plus grande force politique en Bavière et ne peut être formée sans gouvernement.
Le Parti social-démocrate allemand (SPD) s’est affaibli encore plus que le parti au pouvoir, mettant fin aux élections avec le pire résultat de l’histoire bavaroise de la social-démocratie allemande.
La deuxième force politique derrière la CSU est devenue le Parti des Verts, le parti éco-politique de gauche a recueilli plus de voix que jamais.
Dans le Landtag de Munich, le parti aura une faction qui entrera dans l’Alternative Allemande (AfD) à la droite de la CSU et reviendra au Parti libéral démocrate libéral (FDP) au lieu de quatre des quatre.
Selon les résultats officiels préliminaires, CSU a obtenu 37,2% des voix. C’est mieux que 33-35% dans les dernières enquêtes, mais 10,4 points de pourcentage de moins que 47,6% lors de la dernière élection du Landtag en 2013 et le pire résultat depuis les années 50 de 27,4%.
Les Verts ont recueilli 17,5% des voix, soit plus du double de 8,6% en 2013. Ils étaient bien représentés dans les grandes villes et, pour la première fois, ils ont obtenu des sièges dans des districts individuels, dans la capitale, à Munich, 5 des 9 districts ayant remporté et remporté le district individuel de Würzburg.
En troisième lieu, un parti provincial, Freie Wähler, issu de la CSU, a obtenu 11,6% des suffrages. À la suite des premières déclarations suivant les élections, le CSU façonnerait avec le gouvernement le gouvernement le plus proche et le parti serait ouvert à la responsabilité du gouvernement.
Le quatrième est AfD 10,2%. Le parti de l’Union chrétienne démocrate (CDU), dirigé par la chancelière Angela Merkel et la CSU et son beau-frère, fait désormais partie de la législature locale, qui compte déjà 15 des 16 provinces allemandes.
Le SPD occupe le cinquième rang avec 9,7% des voix, soit à peine la moitié des 20,6% enregistrés en 2013.
Le retrait du FDP du Landtag en 2013 vient de franchir le seuil des 5%, contre 5,1% à la sixième place.
L’Assemblée Provinciale comptera 205 membres au lieu de 180. La faction CSU comprend 85 membres, le groupe des Verts, 38 membres, 27 membres des électorats libres, 22 sièges de l’AfD et du SPD et 11 sièges du FDP.
Le taux de participation s’est établi à 72,4% sur la base des données préliminaires, soit une augmentation significative par rapport à 63,6% il y a cinq ans.
Selon la Constitution de la province de Bavière, le nouveau Landtag, élu pour cinq ans, doit être établi au plus tard le 22e jour après l’élection, soit le 5 novembre, et doit organiser une élection à la première semaine de son fonctionnement. Le nouveau gouvernement bavarois peut être formé dès le 12 novembre.

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment