You are here
Les chiots britanniques ne vendent plus de chiots et de chatons Royaume-Uni 

Les chiots britanniques ne vendent plus de chiots et de chatons

Ils ne vendront plus de chiots et de chatons aux animaleries en Grande-Bretagne pour empêcher l’élevage illégal de bétail – les rapports du portail d’informations de la BBC.

Ceux qui veulent acheter à l’avenir, d’adopter des chiots ou des chatons de moins de six mois, vous devrez contacter directement des éleveurs ou des abris avec un nouveau règlement par lequel la présentation a été discutée en mai à l’Assemblée législative britannique.
À compter du 1er octobre, il est interdit aux marchands d’animaux de compagnie autorisés de vendre des chiens et des chats âgés de moins de huit semaines. En Angleterre, moins d’une centaine de commerçants sont autorisés.
Le resserrement a pour but d’empêcher la propagation.
L’attention des autorités a été attirée sur les sites de reproduction scandaleux de Lucy en 2013. Le chien alors âgé de cinq ans s’est échappé d’une race de chien au pays de Galles. L’animal était gravement malade: une cage étroite faisait tomber la colonne vertébrale et devenait épileptique. Lucy est décédée en 2016.
La campagne a été lancée à la suite de l’adoption de la loi Lucy, qui visait à interdire la mise sur le marché de zoos par un tiers. La pétition soutenant la loi a été signée par près de 150 000 personnes.
Ministre de l’Environnement britannique Michael Gove a souligné que l’interdiction ferait en sorte que la vie des petits animaux bon début, et ceux qui ont aucun respect pour le bien-être des animaux ne seront plus en mesure de profiter des avantages d’une terrible affaire.
Le Premier ministre Theresa May s’est engagé l’année dernière à s’occuper du bétail reproducteur illégal dans le pays.

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment