You are here
Un Palestinien a été victime d’une frappe de missile à Gaza Grand monde 

Un Palestinien a été victime d’une frappe de missile à Gaza

Le Palestinien Mahmoud Abu Azba, un quartier palestinien à Hébron, en Cisjordanie, a été victime d’une attaque à la roquette sur la bande de Gaza “, a déclaré mercredi Ynet, le site internet de Jediot Ahronót.

Azba, âgé de 48 ans, a travaillé sur des chantiers israéliens les jours de semaine à Ashkelon, avant de rentrer chez lui à Halhul et à Hébron, le week-end. Elle a six enfants, le plus jeune de quatre ans.
Son fils Basir a déclaré à Ynet qu’il souhaitait rentrer chez lui d’Ashkelon en Cisjordanie, mais qu’il n’avait pas trouvé de taxi, il est donc resté dans la ville israélienne située juste au nord de la bande de Gaza. “Avant que Papa ne s’endorme, il a dit qu’il nous appelait et nous a dit de quitter Ashkelon. Nous avons attendu pour son appel, nous étions inquiets, nous l’avons appelé à plusieurs reprises, mais personne n’a répondu et nous a informés qu’il était mort lors de l’attaque à la roquette”, a-t-il déclaré à son journal. .
Le missile lance-roquettes sur les pauvres missiles bunkers non concrets d’Askelon a tué mardi soir Mahmoud Abu Azba, une femme qui menaçait la vie et qui était davantage blessée.
Il était la seule victime israélienne du missile 470 de Gaza lancé de lundi après-midi à mardi après-midi. Bien que les rapatriements israéliens aient causé d’énormes dégâts matériels, seuls trois d’entre eux ont été tués dans la zone parce que l’aviation israélienne les avait prévenus à l’avance des bâtiments désignés comme cibles.
Mercredi, Israël a poursuivi les manifestations qui avaient débuté la veille. Les habitants de la bande de Gaza protestaient parce qu’ils estimaient que le gouvernement israélien ne faisait pas tout ce qui était en son pouvoir pour mettre fin aux actes de violence perpétrés à Gaza à la fin du mois de mars afin de rétablir les conditions de vie pacifiques de ceux qui vivent à Gaza.
Jeudi, une autre manifestation a été annoncée à Tel-Aviv pour que le pays tout entier se méfie de ses inquiétudes: ces derniers mois, les missiles à gaz à Gaza attaqués par la radio militaire ont été bloqués à douze reprises depuis le printemps avec un cessez-le-feu.

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment