You are here
Des sanctions peuvent être imposées en cas de violation des conditions de la période de transition     Brexit 

Des sanctions peuvent être imposées en cas de violation des conditions de la période de transition    

Une sorte de mécanisme établirait des sanctions par la Commission européenne au cours de la période de transition après le retrait prévu du Royaume-Uni de l’UE, afin felfüggeszthetne certains avantages du marché intérieur à Londres à l’adhésion de l’UE en cas de violation du Royaume-Uni – révèle le projet publié par l’organisme à Bruxelles le mercredi.

Selon le document, l’accès du Royaume-Uni au marché intérieur pourrait être restreint s’il estimait que le règlement de l’affaire prendrait trop de temps pour la Cour européenne de justice.
Certains experts jugent nécessaire de codifier ceci, arguant que certains différends peuvent persister quelques années avant le forum judiciaire luxembourgeois, mais d’autres disent que seule la “menace vide” est la révélation du mécanisme.
Le texte stipulait également que l’île devrait s’abstenir de tout mouvement «susceptible d’entrer en conflit avec les intérêts de l’UE» dans les organisations internationales pendant toute période transitoire.
Les nouvelles Politico Bruxelles « est strictement interprété » cela signifie que Londres ne pouvait pas aller à-face de la position de l’UE comme les Nations Unies, l’Organisation mondiale du commerce (OMC), réunissant 19 plus grandes économies du monde et l’UE, le G-20.
La période de transition devrait être close au 31 décembre 2020, mais il n’y a pas d’extension possible dans le texte, bien que cette possibilité ne soit pas exclue.
Le reste du document n’a pas surpris à Bruxelles.
Confirmé que le Royaume-Uni participe resterait au cours de cette 21 mois, l’Union douanière et le marché unique, doivent être conformes au droit communautaire, y compris les nouvelles règles, devraient prendre des engagements budgétaires et doit se soumettre à la juridiction de la Cour européenne de justice en vertu, rencontrer Cependant, le pays ne pouvait plus participer à la prise de décision de l’UE.
Le projet de période de transition sera inclus dans le plan de finalisation du traité, mais le document sera discuté pour la première fois par les représentants des États membres restants avant d’être formellement soumis au Royaume-Uni.

Source: MTI

Share Button

További Hírek:

Leave a Comment